Pages

dimanche 16 novembre 2014

3.2 millions de salariés touchés par le Burn-Out.

Il y a 40 ans Herbert J. Freudenberger écrivait : « En tant que psychanalyste et praticien, je me suis rendu compte que les gens sont parfois victimes d’incendie, tout comme les immeubles. Sous la tension produite par la vie dans notre monde complexe leurs ressources internes en viennent à se consumer comme sous l’action des flammes, ne laissant qu’un vide immense à l’intérieur, même si l’enveloppe externe semble plus ou moins intacte. »

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire