Pages

mercredi 23 juillet 2014

Report du compte pénibilité: la souffrance psychique encore oubliée.

Le 1er juillet, le premier ministre Manuel VALLS annonçait le report de la version initiale du compte personnel de la prévention de la pénibilité, à 2016.
Dans son article intitulé "les syndicats remontés contre le report du compte pénibilité" Alternatives économiques nous donne des détails sur le choix du gouvernement, qui a fait l’effet d'une bombe au sein des différentes instances syndicales.
Parmi les dix facteurs de pénibilité, seuls quatre donneront droit aux salariés du secteur privé exposés d’engranger des points sur leur compte pour se reconvertir, travailler à temps partiel ou partir plus tôt à la retraite dès le 1er janvier 2015. Par ailleurs et comme le déplore la CFE-CGC "« la pénibilité psychique, au travers notamment des facteurs relevant des risques psychosociaux et du stress professionnel, n'est toujours pas prise en considération ».

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire